UNE MAISON DE FAMILLE

Sous la tonnelle

L’arrière-grand-père de l’actuel propriétaire – Monsieur Joseph Noël – a acheté la maison en 1939. Travaillant à l’époque en Espagne et sentant la menace de la guerre se préciser, il a ressenti avec sa femme le besoin de trouver un port d’attache où il pourrait mettre toute sa famille à l’abri. Après des travaux de rénovation, la maison accueillit toute la famille de Joseph Noël pour les vacances de l’été 1939.
Dans son journal, Joseph Noël nous fait partager ses premières impressions sur la Demeure Bouquet :
« Le bourg d’Ambierle ne manque pas d’allure ; sa belle église abbatiale bénédictine, ses veilles maisons bourgeoises, son jardin aux beaux arbres, s’étagent sous un contre fort puissant de solide granit. Il domine la plaine allongée, sillonnée de longues lignes de peupliers ; son climat est lumineux et sain ; il offre toutes les ressources d’un gros village mais conserve une allure vieillotte et paisible d’un coin de la vieille France. La maison, de 1790, est curieusement construite ; maussade, elle tourne carrément le dos à la rue et déploie sa façade sur un jardin en terrasses d’où la vue s’étend librement au levant et au midi ; elle a des pièces voutées, des plafonds à la française, un escalier de pierre intérieur avec une belle rampe de fer forgé, des boiseries anciennes, d’immenses greniers, des caves profondes et ses murs épais la défendent de la chaleur, du froid, et du bruit. Elle est un peu mystérieuse comme tout ce qui a derrière soi un long passé et elle garde le secret de vieilles histoires que l’on aimerait connaître et que l’on peut se complaire à imaginer. »

The great grandfather of the current owner – Mr. Joseph Noël – bought the house in 1939. Working at that time in Spain and feeling the threat of the war, he and his wife felt the need to find a home where he could bring his family to safety. After renovation, the house welcomed the family of Joseph Noël for a summer vacation in 1939.
In his diary, Joseph Noël shares his first impressions of the Demeure Bouquet:
« The village of Ambierle does not lack pace, its beautiful Benedictine abbey church, the old mansions, its garden with beautiful trees, are staged in a very powerful setting against solid granite. Ambierle dominates the elongated plain crisscrossed by long lines of poplars, its climate is light and healthy, and it offers all the resources of a large village but retains a quaint and peaceful pace of a corner of the old France.
The house of 1790 is curiously built;, the back of the house looks out onto the street and the front overlooks a beautiful terraced garden where the view extends freely to the east and the south, it has vaulted rooms, French ceilings, an interior stone staircase with a beautiful wrought iron railing, old woodwork, huge barns, and deep caves. Thick stone walls protect against heat, cold and noise.
The house is a bit mysterious as all that behind a long history and it keeps the secret of old stories that we would know and we can take pleasure in imagining. «